10/04/2015

Les idiots utiles de l’Etat islamique

Les médias occidentaux sont béats d’admiration devant le piratage de France 5 par des terroristes se réclamant de l’EI. Quel talent ! Quelle puissance ! Triste réalité: nos médias sont les meilleurs agents de propagande de ces assassins.
Car ce n’est guère qu’une opération de propagande: au-delà de la stupéfaction des naïfs que nous sommes, cette opération n’a pas de portée politique, et encore moins militaire. Ou peut-être une seule: elle confirme que l’EI est aux abois, puisque sur les autres terrains, il recule. La cyberguerre est une arme chérie des faibles, car elle ne coûte pas cher. En effet, ses sources de financement se tarissent les unes après les autres, en particulier le pétrole: les terroristes auront bientôt perdus tous les champs pétrolifères qu’ils exploitaient; les salaires des djihadistes ont été réduits de moitié, et ils doivent acheter eux-mêmes leurs armes et leurs munitions. Vont-ils devoir vendre leurs esclaves ? Et ce prétendu Etat est évidemment incapable de mettre en place une quelconque administration dans les territoires qu’il occupe. Pas bon pour le recrutement, tout ça !
L’attaque contre France 5 n’est peut-être pas l’exploit que l’on dit. Qui sait si cette chaîne n’était pas protégée trop légèrement, comme la plupart des médias d’ailleurs? Et que l’on aille pas imaginer, comme au cinéma, des hackers barbus de génie au fin fond d’une grotte des zones tribales d’Irak ou de Syrie: les auteurs de l’attaque sont probablement en France, et ils ont même peut-être bénéficié de complicités internes à la chaîne de télévision. Oui, il faut penser à ce genre d’hypothèse, car il y a beaucoup de sympathisants au fascisme islamique en France.
Les terroristes comptaient sur l’aspect inédit de leur attaque pour faire parler d’eux. Et comme ils connaissent parfaitement les ressorts pavloviens des médias et des journalistes, ils ont réussi: ceux-ci ont réagi au quart de tour, emballés, et ne sont pas loin de les féliciter ! Ce faisant, ils jouent à fond les idiots utiles de l’EI et lui servent la soupe, sous le nez de jeunes incultes qui trouvent ça cool. C’est parfaitement indécent.
L
es médias feraient bien mieux de s’intéresser aux crimes contre l’humanité dont l’Etat islamique se rend chaque jour coupable; ils pourraient par exemple mentionner, au minimum, le massacre de 1500 recrues à Tikrit, dont on vient de retrouver les fosses communes – un Katyn du monde arabe; ils pourraient aussi décrire l’horreur absolue vécue par les Palestiniens du camp de Yarmouk, près de Damas: des témoins (CNN notamment) y ont vu des djihadistes – peut-être nos jeunes Européens ! – jouer au football avec la tête de personnes décapitées.
Cessons donc de nous laisser manipuler par des médias si faciles à manipuler.

www.commentaires.com

Les commentaires sont fermés.