14/05/2011

Merz a bon dos !

Il a bon dos, Hans-Rudolf Merz ! Par des fuites soigneusement organisées, Mme Widmer-Schlumpf laisse entendre que les réformes fiscales mises en place par son prédécesseur auront des conséquences beaucoup plus graves que prévu sur les finances fédérales.
Pour ce faire, elle se fonde sur des estimations élaborées par l’administration. Or, cette administration est la même qui conseillait Hans-Rudolf Merz. Les mêmes chefs d’office, les mêmes actuaires, les mêmes fonctionnaires. Alors de deux choses l’une: ou bien ils élaborent des estimations “politiques”, optimistes ou pessimistes, à la demande du patron; ou bien ce sont des manches, qui ont été incapables de renseigner correctement leur conseiller fédéral. Dans tous les cas, ils devraient assumer leurs responsabilités, plutôt que de servir la soupe à Mme Widmer-Schlumpf pour accabler son prédécesseur.

09:29 Publié dans Politique | Lien permanent |  Imprimer