16/12/2009

N’ayons pas peur du livre électronique

Prononcez le mot « livre électronique », et vous êtes sûr de déclencher une guerre de religions. Et pourtant, les deux types de livres peuvent cohabiter de manière particulièrement heureuse.

Le fait est qu’il y a des objets, dans notre quotidien, qui sont fortement chargés d’émotions et d’affectif. C’est le cas du livre, avec lequel beaucoup de gens partagent une véritable histoire d’amour – c’est notre cas – depuis leurs premières lectures.

L’évolution technologique ne pouvait pas passer à côté du livre traditionnel. Après de longs balbutiements, le livre électronique est au point, et le découvrir est très stimulant. Et bien entendu, on peut le faire sans trahir le  le bouquin historique, cette sorte de miracle qui nous permet de transporter des univers multiples dans notre poche ou au fond d’un sac.

Le livre-objet est irremplaçable et c’est tant mieux. On n’a donc d’autant moins de raisons de refuser une innovation dans ce qu’elle a d’éminemment positif. Après tout, nombre de gens ont solennellement juré qu’ils n’auraient jamais la télévision, et plus tard pas internet, ni de téléphone portable.

Serments vite oubliés, car le côté pratique des choses a tout naturellement pris le dessus. Il en ira de même pour le livre électronique. Pour l’heure quasi exclusivement anglophone, le Kindle d’Amazon.com, livré désormais en deux jours en Suisse, met à portée de votre main plus de 300′000 livres, dont chacun peut être téléchargé en moins d’une minute, gratuitement, pourvu qu’il y ait un réseau téléphonique à proximité. Sachant que le prix moyen des livres va de 3 à 12 dollars, c’est une affaire. Et soyons rassurés: les auteurs sont payés!

Alors voilà: vous avez dans votre écran quelques centaines de bouquins; le confort de lecture est excellent, sans rayonnement (c’est de l’encre électronique), parfois meilleur que dans un livre de poche, car on peut choisir d’agrandir les caractères en six corps différents. On peut aussi se faire lire les livres, en voiture ou en voyage. Votre écran affichera, si vous le voulez, des dizaines de quotidiens et de magazines du monde entier – y compris francophones – ou vous jouera de la musique.

Le livre électronique est un objet typiquement contemporain, qui utilise les moyens de communication de la manière la plus intelligente possible: en vous facilitant la vie, sans prise de tête technique.

Notre quotidien s’en trouve merveilleusement augmenté: un bon vieux livre en papier dans la poche, un livre électronique dans la serviette! L’essentiel, fondamentalement, est que les gens lisent des livres. Qu’importe le support, pourvu qu’on ait le rêve!

Philippe Barraud
www.commentaires.com

11:16 Publié dans Politique | Lien permanent |  Imprimer