04/03/2009

Le culte du chef revient !

Intéressant "Grand Huit" ce mercredi matin. Tous les intervenants, choisis pour leur leur parfaite adéquation au néoconformisme ambiant (il y a même François Cherix, le Petit Ventilateur, c'est tout dire), dénoncent l'apparence incohérence du Conseil fédéral, et appellent de leurs voeux une fonction présidentielle. Donnez-nous un chef, qu'on y voie clair! La France a son Napoléon de poche, l'Allemagne a sa Kaiserin, et nous, nous n'avons personne.
Eh bien, tant mieux! La Suisse est un petit pays, elle ne peut pas s'abriter derrière un chef, sauf à se couvrir de ridicule car il faut avoir les moyens de dire "je".

Philippe Barraud
www.commentaires.com

Les commentaires sont fermés.